Les origines de Chanteloube

Les origines de l'association remontent aux années 70, en Inde, dans la maison modeste de Kangyour Rinpotché, un grand maître tibétain réfugié à Darjeeling. Des Occidentaux se sont groupés autour de ce personnage extraordinaire. Après sa disparition, son fils Péma Wangyal Rinpotché a invité en Dordogne, à partir de 1975, deux grands détenteurs de la lignée Nyingmapa : Dudjom Rinpotché et Dilgo Khyentsé Rinpotché.

Dans les années qui ont suivi, ces maîtres ont partagé leurs connaissances avec des milliers de gens venus de tous les horizons pour les rencontrer. Grâce à leur inspiration et leurs conseils, ce petit bout de terre dans la vallée de la Vézère est devenu un lieu de méditation, où des gens de toutes nationalités ont pu faire des retraites de trois ans, selon la tradition tibétaine. En ce moment, une retraite est en cours sous la direction de Péma Wangyal Rinpotché.



Association du Centre d'Etudes de Chanteloube        recevoir la Newsletter